L’enfant et le robot

Quand l’Empire à la petite souris accouche d’une montagne d’animation aux couleurs de Marvel, cela donne ce très beau récit d’apprentissage

87110_normal

Il est tout blanc et tout gonflé comme le Bibendum de Shell. Pataud et pacifiste à la manière du géant de fer. Mais aussi rigolo et ingénieux comme le fut l’inoubliable Wall-E. Issu d’un ADN étrange qu’on aurait pu imaginer donner le pire (Disney/Marvel/japanimation), Baymax est un robot d’animation ultra-craquant qui va laisser des traces dans l’imaginaire des petits, mais aussi dans celui de leurs grands frères et sœurs.

Commençons par le commencement. Big Héros 6 est une série de comics du catalogue Marvel tombée en désuétude. Mais c’est oublier le nez si fin de John Lasseter (père de Pixar et de Toy Story entre autres), qui, mandé par la toute nouvelle association Marvel/Disney, est chargé d’imaginer un long-métrage d’animation qui réunirait le plus grand nombre (les fans de super-héros violents de Marvel et le public familial et candide de Disney) et ramènerait de fait les sous-sous dans les popoches de producteurs à cigares comme on en voit dans les dessins animés satiriques de Tex Avery. C’est donc en fouillant dans les greniers de Marvel que Lasseter est tombé sur la pépite, Big Héros 6, centrée sur les aventures d’une sorte de “ Club des 5 ” étudiants en sciences soudés autour d’un petit génie et de Baymax, son copain robot gonflable et pas du tout gonflant.

Le reste n’est que cerise sur le gâteau. Un irrésistible récit d’apprentissage enfant-machine, générateur de scènes de toute beauté, comme celle du robot ivre (en fait sous le coup d’une panne de batterie), renvoyant à E.T., l’extraterrestre. Ou très drôles: celle du flic débonnaire offrant du papier collant à un Baymax se dégonflant est à se plier en quatre.

Si le reste de l’histoire, située dans le chouette cadre futuriste d’une ville imaginaire, s’avère plus attendu, vous ne risquez pas d’être déçus par les péripéties de ce gang de gosses débrouillards et par la poésie merveilleuse de Hiro et son “petit” robot.

Sur le même sujet
Plus d'actualité