Voyage au pays des pagodes

Au beau milieu du Pacifique, la Polynésie française cultive un écosystème incroyable que Thalassa propose de divulguer en trois films.

thalassa-polynesie50nuance-2

118 îles, 5,5 millions de km2 de superficie (soit plus de 180 fois la Belgique) et 6.000 kilomètres à parcourir pour rejoindre le premier voisin, l’Australie. Propriété de la France, la Polynésie est bien souvent réduite à un statut d’archipel éloigné et paradisiaque. Pour Didier et Denis, respectivement plongeur et cameraman professionnel, ce n’est pas tout à fait faux. Dans Le paradis bleu, premier documentaire de la soirée, ces deux passionnés du monde marin réalisent leur rêve en se promenant dans les eaux polynésiennes à la recherche de ses improbables créatures marines. L’objectif ultime? Assister à l’accouplement de requins-tigres.

Ensuite, direction le lagon pour une incursion dans la vie de la famille Laiza, sur l’île de Tuamotu. Le quotidien des Laiza est conditionné par cet environnement isolé et rythmé par les marées. Tous les jours, ils placent ainsi des pièges dans le sens du courant de leur lagon. Une technique ancestrale qui permet de nourrir les trois générations de cette famille. Et enfin, pour terminer ce voyage exotique, place à Papy Tavi, le va’a dans les veines. Le va’a est une pirogue fonctionnant avec un balancier et des rames, et c’est à l’aide de ces embarcations que les îles du Pacifique ont été conquises. Papy Tavi, la septantaine bien entamée, est une des grandes figures de cette activité, devenue sport le plus populaire de la Polynésie. Le vétéran emmène ainsi le téléspectateur sur les eaux du Pacifique à travers la Hawaiki Nui, une épreuve à la rame qui dure trois jours et s’étend sur 126 km. Papy fait plus que de la résistance.

Sur le même sujet
Plus d'actualité