Unité 42 s’est dévoilé à Namur

Ce mercredi, la diffusion de la série Unité 42 était l'un des événements du 32e Festival international du film francophone de Namur. 

 

 

 

Unité 42

Nouveau signe d’un paysage en mouvement, l’un des principaux festivals de cinéma sur notre territoire a pour la première fois ouvert ses portes à une série belge. Unité 42 en l’occurrence, qui, fin d’année, sera la troisième série diffusée sur la RTBF issue d’un Fonds Spécifique, créé par la Fédération Wallonie-Bruxelles et la chaîne publique en 2014. Après deux premiers triomphes marquants donc, qu’ont constitué La Trêve et Ennemi Public.

Diffusée une première fois à l’étranger le mois dernier, au Festival de la fiction TV de La Rochelle, référence dans le genre en France, cette série abordant la cybercriminalité, à défaut d’y avoir obtenu un prix, a été largement saluée par les professionnels et le public présents sur place, laissant entrevoir ses atouts. Son pitch repose sur un duo de flics bruxellois, Sam, incarné par Patrick Ridremont, et Billie, campée par la débutante Constance Gay, et ses dix épisodes mêlent enquêtes de terrain et immersions virtuelles.

Verdict? Si au moins une chaîne étrangère (France 2) a d’ores et déjà acheté cette fiction initiée par John Engel (Left Field Ventures), il ne s’agit évidemment pas d’un hasard. Les ingrédients sont bien de la partie pour qu’elle fonctionne, de l’interprétation générale – à laquelle on ajoutera notamment Tom Audenaert, un visage flamand bien connu – au rythme, en passant par la solidité des intrigues, avec des finals surprenants. Les voyants sont au vert, donc.

Quant au vaste processus des séries, il se poursuit. Le tournage de La Trêve 2 se termine, alors que ceux de Champion (une série humoristique avec Mourade Zeguendi autour du football) et d’Ennemi Public 2 viennent de débuter, et qu’une dizaine d’autres projets se prépare. Des centaines de professionnels s’attèlent en ce moment chez nous sur ce volet, en vue d’atteindre le grand objectif de départ, aussi historique qu’inédit, côté francophone: celui de diffuser, une fois par semaine et durant toute une saison, un épisode de série belge sur le petit écran…

Sur le même sujet
Plus d'actualité