Demain: c’est maintenant que le sujet devient passionnant

Ce mercredi soir, La Une diffuse le docu événement Demain et rallume le feu du débat énergétique et environnemental sur le nouveau plateau d’À votre avis

Demain

Le climax est imminent. Si on ne met pas tout en œuvre pour coller à l’Accord de Paris – premier pacte universel qui vise notamment à contenir le réchauffement climatique et à désinvestir les énergies fossiles -, on court tout droit à l’apocalypse environnemental. Et économique, cela va de soi. Le moment est historique, à l’échelle même de l’humanité. Et le débat technologique et sociétal autour de ces questions n’a jamais été aussi passionnant. A commencer par le sujet brûlant de la transition énergétique dont les dossiers successifs de Moustique étayent la complexité. Dépoussiérés, les débats stériles entre pros et anti-nucléaire, adeptes et pourfendeurs de la voiture électrique ou du diesel. La vision du futur, on le sait, ne peut plus être manichéenne. Comme l’énergie éolienne et solaire, qui par définition ne produisent pas d’électricité en continu et recourent à des centrales électriques thermiques en back-up, une seule source ne remplacera très probablement jamais toutes les autres. L’équation est dès lors complexe et passionne aujourd’hui le prix Nobel de physique comme le permaculteur. Car la lutte est sur tous les fronts: agriculture, alimentation, consommation, santé, mobilité,… Tout est aujourd’hui lié, environnementalement interconnecté.

Des défis technologiques, éthiques et, évidement, politiques. Comment nos gouvernements fédéral et régionaux vont-ils gérer la pression écologique européenne dans un contexte de restrictions budgétaires? Face au Dieselgate et autres récentes escroqueries des constructeurs automobiles, force est de constater qu’ils n’ont eu aucun poids jusqu’ici. Pas davantage de volonté dans l’assainissement de l’air que respire au quotidien de millions de Belges citadins. Allergies, asthme, cancer du poumon, AVC,… Outre les gaz à effet de serre qui modifient notre climat, les particules fines trustent l’air de nos mégapoles et nous empoissonnent. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la pollution atmosphérique est à elle seule responsable de 6,5 millions de décès dans le monde, dont un demi-million en Europe chaque année. En proie à de graves problèmes de mobilité, la ville de Bruxelles fera-t-elle preuve de plus d’audace que de simplement interdire les véhicules les plus polluants sur son sol comme elle le fera dès le 1er janvier prochain? Après la diffusion inédite du film Demain de Mélanie Laurent et Cyril Dion, parfait couteau-suisse des initiatives locales écoresponsables et César du Meilleur Documentaire en 2016, La Une prolonge la discussion sur le plateau d’A votre avis, le débat nouvelle formule – en public et en réseaux sociaux – de la RTBF.

Sur le même sujet
Plus d'actualité