Self-service

La procréation médicalement assistée arrive à un tournant. Il est temps de s’en inquiéter car il sera bientôt question du retour de l’eugénisme.

bebessurmesure

Le débat semble inévitable. Un jour, l’humanité devra rendre compte de ses choix face aux limites sans cesse repoussées de son intelligence. Et parmi les nombreuses avancées, il en est une qui déchaînera les passions: la procréation médicalement assistée. Créée à la fin des années 70 pour aider les couples homosexuels ou incapables de concevoir à briser la fatalité, elle a permis à des millions de personnes de fonder une famille. Mais comme toujours, il faut aller plus loin. Et nous arrivons à un carrefour. Il sera bientôt temps de décider de ce que nous faisons de tant de connaissances car les craintes liées à l’eugénisme réapparaissent, et les dérives de la recherche de perfection illustrées dans Bienvenue à Gattaca, le film culte d’anticipation d’Andrew Niccol, sont désormais largement envisageables.

En réalité, les méthodes se sont développées relativement discrètement mais à une vitesse folle, et il est déjà possible de choisir le sexe du bébé ou la couleur de ses yeux. Captivant et effrayant, le docu de Thierry Robert ouvre au débat, tant scientifique que philosophique, et place chacun devant la vision qu’il se fait du futur de l’humanité.  

Sur le même sujet
Plus d'actualité