Une pépite

Christian et Marie-France des Pallières ont sorti de la rue plus de 10.000 enfants cambodgiens. Un parcours extraordinaire mis en récit avec brio par Xavier de Lauzanne.  

1362205

Il y a un an, Christian des Pallières rendait son dernier souffle. Ce nom ne vous dit probablement rien et pourtant sa mort, le 24 septembre 2016, est une réelle injustice. Quelques jours plus tard sortait Les pépites de Xavier de Lauzanne. Ce film devait enfin lui apporter la reconnaissance publique qui s’imposait après le travail fabuleux qu’il avait fourni avec sa femme auprès de la jeunesse cambodgienne. Il ne courait pas après la gloire, au contraire, mais il la méritait plus que quiconque. En plus, le film est simplement formidable. Tout semble parfaitement s’y harmoniser. Le montage, les archives, la musique, les intervenants… On reste scotché aux basques de Christian et Marie-France des Pallières une heure et demie durant.

S’ouvrant sur des images filmées par le couple lui-même en plein cœur de la décharge de Phnom Penh, la capitale, il dévoile des milliers d’enfants couverts de boue cherchant nourriture et trucs à vendre au milieu des montagnes d’immondices. Via ces archives, nous rencontrons les petits Pisey, Sokhuntea ou encore Leakhena. Ils racontent timidement les atrocités qu’ils ont vécues, face à la caméra des des Pallières. Xavier de Lauzanne les retrouve 25 ans plus tard, devenus adultes et infiniment reconnaissants envers ceux qui sont devenus Papy et Mamy. Un couple terriblement attachant et clairvoyant sur le travail accompli. Partie de rien, l’association “Pour un sourire d’enfant” a déjà sauvé plus de 10.000 jeunes de la capitale. Cette image de centaines d’enfants en uniforme se rendant à l’école en traversant la décharge où jadis ils survivaient restera longtemps gravée dans nos mémoires.

Sur le même sujet
Plus d'actualité