“On veut savoir vers où on va, demain…”

Pour ce Sentinelles de rentrée, Caroline Veyt reçoit le neuropsychiatre Isidore Pelc, grand défenseur du bien-être à l’école.

7d657e361b5e5b0e756abd5689d2b93d

Romaniste et actrice de formation, l’animatrice poursuit une carrière particulière au sein de la RTBF, apportant toujours plus d’expertise et de profondeur. Son émission du jour nous parle d’éducation. “Isidore Pelc a instauré en 2009 à l’école Dachsbeck des ateliers de bien-être: les Chouettes Heures. Dans ces espaces, les élèves ont la parole pour aborder les tensions au sein de la classe. Isidore Pelc a en effet beaucoup travaillé sur les addictions et découvert que lorsqu’on a bénéficié de bonnes conditions de développement, on ne tombe pas dans ces travers. L’expérience a aidé pas mal d’élèves… C’est aussi l’occasion de faire le point avec un spécialiste sur les pédagogies actives, dont on parle beaucoup en ce moment. Et, évidemment aussi, de le questionner sur ce fameux Pacte d’excellence!

Que vous apporte ce travail au sein de l’émission?

Caroline Veyt – C’est globalement très enrichissant. Je rencontre des personnalités, je suis obligée de creuser pas mal de sujets très variés. Se poser la question du bien-être à l’école, cela interpelle. Évidemment, cela confronte à ses propres enfants. Ça incite à être plus attentif à ce qui se passe dans sa vie. J’imagine que c’est pareil pour les spectateurs.

Que nous réservent les prochains numéros?

C.V. – On a beaucoup parlé de retour à la nature… Là, on va explorer une autre vision de l’avenir. Je vais recevoir Laurent Alexandre, urologue et chef d’entreprise, pour parler de l’intelligence artificielle. Selon lui, l’Europe est à la traîne! Et si l’on ne s’adapte pas, d’ici quelques années, il n’y aura plus de boulot! On ne veut certainement pas être alarmistes. On a juste envie de tirer la sonnette d’alarme.

Sur le même sujet
Plus d'actualité