Les films du jour

Pour vous lecteurs, notre spécialiste cinéma a sélectionné le meilleur des films diffusés aujoud'hui.

ny_melody4_doc

New York Melody (2013) ***

De John Carney. Avec Keira Knightley, Mark Ruffalo.
Un producteur de musique has been ne croit plus en grand-chose jusqu’au jour où il entend une voix cristalline sur la scène d’un bar paumé. Tout est donc en place pour une énième comédie romantique, sauf que John Carney prend le genre à contre-pied pour nous entraîner dans une belle balade musicale dans un New York qui sert de décor idéal à ce récit de la seconde chance.


New York Melody – Bande-annonce #1 VOST par UGCDistribution

Sur FRANCE 4 à 20H55.
 

Moi, Daniel Blake (2016) *** 

De Ken Loach. Avec Hayley Squires, Dave Johns.
Palme d’or bien méritée en 2016 pour ce Moi, Daniel Blake avec lequel Ken Loach démontre une nouvelle fois son grand talent de cinéaste. Car sans jamais verser dans le larmoyant, il n’en livre pas moins un récit poignant au cœur de cette classe ouvrière qu’il a toujours su si bien décrire. Et ses deux interprètes principaux, grandioses d’humanité, participent à cette belle réussite.


MOI, DANIEL BLAKE – Bande-annonce par vodkaster

Sur BE 1 à 21H00. 
 

El Dorado (1966) **

De Howard Hawks. Avec John Wayne, Robert Mitchum.
Pour son avant-dernier film, Howard Hawks s’inspire très largement de Rio Bravo, tourné quelques années plus tôt, mais substitue toutefois Robert Mitchum à Dean Martin pour donner la réplique à l’incontournable John Wayne. Ce quasi-remake, à la trame et à la conclusion très similaires, ne réserve donc pas de grande surprise, mais les péripéties de ces deux fameux redresseurs de torts valent le détour.


El Dorado bande-annonce par 110laurent

Sur ARTE à 20H55. 
 

Knock (1951) **

De Guy Lefranc. Avec Louis Jouvet, Jean Brochard.
Quelques mois avant sa mort, Louis Jouvet tourne dans cette version du truculent récit de Jules Romains, qu’il avait lui-même adapté au cinéma en 1933. Le grand comédien livre une prestation sans faille en médecin qui diagnostique des maladies imaginaires à ses patients. Parmi lesquels on reconnaîtra furtivement un figurant en début de carrière et dont le texte se limite à une seule réplique: un certain Louis de Funès.
 
Sur FRANCE 3 à 00H15.

Sur le même sujet
Plus d'actualité