Les nouveaux sorciers?

France Télé cherche toujours les successeurs de Fred et Jamy. Une lourde tache pour Alex Goude et ses youtubeurs…

scientastik_f5

L’alliance du divertissement et de la science est vieille comme la télé et toujours périlleuse. Assurant sa mission de service public, France 4 s’y attelle, faisant découvrir les innovations qui changeront notre quotidien plus ou moins proche. Aux manettes, Alex Goude nous accueille dans son loft en réalité augmentée. Omniprésent, il donne de sa personne, et si son hyperactivité amuse, elle peut finir par se révéler irritante. Autour de lui gravitent trois youtubeurs reconnus en France : Marion Seclin, aperçue cette année sur France 2 dans AcTualiTy, Bruce Benarman, vulgarisateur scientifique connu pour sa chaîne e-penser et Dycosh, comique comme l’Internet en compte des milliers mais qui fait le job.

Alternant reportages, sketches, exposés en plateau et rencontres avec des experts, Scientastik se place en parfait héritier du cultissime (et inégalable) C’est pas sorcier. Le format, un peu rajeuni, fonctionne et on se laisse happer par le sincère enthousiasme du quatuor. Reste qu’après deux émissions consacrées au tourisme spatial et aux transports du futur, il est délicat de définir son public cible. S’il y a encore des efforts à faire en termes de vulgarisation (certaines explications passeront totalement au-dessus de la tête du public le plus jeune), l’enchaînement de blagues assez gagas risque de lasser le téléspectateur adulte. Mais malgré un nom tiré par les cheveux et quelques moments agaçants, probablement inhérents à la jeunesse et au concept du programme, Scientastik peut à terme se poser comme le nouveau rendez-vous familial intelligent. 

Plus d'actualité