OVNI soit qui mal y pense

Après TF1, Arte se met à son tour aux faits divers. Historiques, cette fois.

faits_divers_arte

Plus qu’un événement, c’est son traitement médiatique qui est envisagé dans cette série de reportages qui démarre par deux affaires hautement croustillantes, l’incident de Roswell en 1947 et l’accident de Lady Di en 1997. Dans les deux cas, le retentissement fut international. L’un deviendra la source d’une infinité de théories complotistes, comme un ressort majeur de la SF, l’autre questionnera d’abord sur les paparazzis pour, ensuite, monter le peuple anglais contre la couronne. On adore (surtout dans le premier), voir s’enchaîner les Une des illustrés d’époque… Mais la leçon qu’on en tire, c’est l’urgence absolue de mettre en œuvre un vrai cours d’éducation aux médias.

Sur le même sujet
Plus d'actualité