Be tv: des exclusivités à la demande

La chaîne à péage joue les valeurs sûres, avec un joli catalogue de fictions inédites. Entre autres...

rogue1_doc

Be tv s’articule en deux axes. Le sport, et la fiction. Côté sport, pas de changement. Voo Sport World focalise sur la Premier League où jouent 23 footballeurs belges, et rappelle que dans chaque sport, Be tv essaie d’avoir «l’offre la plus exhaustive possible avec un ancrage belge». C’est certainement vrai pour le golf, le hockey, le basket, ça se discute davantage pour le football ou le tennis. Mais les amateurs savent exactement ce qu’ils viennent chercher, qu’il s’agise de la Bundesliga, du Mondial de tennis de table ou du Superbowl.

Be tv chaîne du cinéma ne diffusera plus les Magritte. «L’événement a pris beaucoup d’ampleur et la RTBF est mieux équipée pour y faire face», explique Christian Loiseau, directeur général adjoint. «Mais Be tv reste partenaire fondateur et son engagement par rapport au cinéma belge reste très important.» Côté blockbusters, la chaîne n’est pas en reste. Elle annonce en vrac, Rock’n’ roll, la comédie de Guillaume Canet avec Marion Cotillard et Yvan Attal, Moonlight, Oscar du meilleur film 2017, La belle et la bête avec Emma Watson, Inferno, d’après Dan Brown, avec Tom Hanks, Alliés, un thriller de Robert Zemeckis avec Brad Pitt et Marion Cotillard, Victoria avec Virginie Efira et Melvil Poupaud, Les animaux fantastiques, spin-off de la franchise Harry Potter, et Rogue One, a Star Wars Story.

Et les séries? Plusieurs sont déjà à nos portes, comme When We Rise de Gus Van Sant (à partir du 7 septembre) ou la nouvelle série HBO, The Deuce, avec James Franco et Maggie Gyllenhaal (à partir du 11 septembre). La première évoque l’envol du mouvement pour les droits des homosexuels – notamment – au début des seventies, la seconde l’explosion de l’industrie porno dans les années 70-80. Mais on est impatients aussi de découvrir The Sinner, où Jessica Biel tue brusquement un homme devant sa famille sans aucune raison apparente, Crashing, la nouvelle comédie de Judd Apatow, et bien sûr les saisons inédites de The Walking Dead, Le bureau des légendes, Mozart in the Jungle, American Crime et… Engrenages. Il était temps! Cela fait trois ans qu’on attend des nouvelles du capitaine Laure Berthaud (Caroline Proust) et des autres acteurs de cet univers policier et judiciaire.

Mais ce n’est pas tout… Car Be s’est aussi fait une réputation de ses documentaires. Comme Swagger (le 5 septembre), qui écoute onze jeunes ados des cités, ou J’adore les Belges, diffusé judicieusement le 27 septembre, qui tente de comprendre pourquoi les Belges, ex-voisins ringards des Français, sont devenus cool et trendy.

Restent les émissions. Les seules belges sont consacrées au sport ou au cinéma. Mais on peut aussi suivre sur Be 1 les émissions de Canal+ comme Groland, Les guignols, L’effet papillon, Catherine et Liliane… Et on a droit cette année à des nouveautés! Clique infos, le résumé de la semaine de l’indispensable Mouloud Achour (dès le 10 septembre). Tchitcha l’hebdo cinéma de Laurie Cholewa. Et L’info du vrai, nouveau magazine quotidien d’Yves Calvi, qu’on découvrira en clair et avec plaisir dès le 4 septembre.

Sur le même sujet
Plus d'actualité