Les racines du mal

Ils souffrent dans leur corps des traumatismes vécus par leurs parents.

traumatismes_katrin_arte

Ce reportage ouvre un abîme de métaphysique et d’interrogations sur le déterminisme. L’enquête étudie en effet la transmission des traumatismes. Et dépasse les considérations psychologiques: on ne va pas encore une fois évoquer l’ex enfant battu devenu, à son tour, parent maltraitant par reproduction du comportement. Ici, l’on dévoile des recherches menées sur la transmission épigénétique: les chocs, caractères acquis, s’inscriraient durablement dans les gènes! Pour étayer la théorie, l’on va plonger dans l’histoire d’individus (comme Katrin – photo) victimes des blessures de leurs ascendants,  même de la Première Guerre mondiale! On en sort entre scepticisme, curiosité et fascination.

Plus d'actualité