Chicago’s Anatomy

Bouleversements en série au menu de ces inédits du feuilleton médical Chicago Med.

chicago_med_rtl

Ils n’avaient pas besoin de tout changer: la première saison de Chicago Med avait été un joli succès d’audience aux États-Unis dès son lancement à l’automne 2015. Pourtant, les scénaristes de cette série médicale dérivée de Chicago Police et de Chicago Fire (rediffusée le samedi soir sur Club RTL) ont fait le choix de chahuter l’univers de leurs différents toubibs dans ces 23 chapitres flambant neuf. Il faut dire qu’en fin de précédente salve, ils n’avaient déjà pas été ménagés. On s’en doute, chacun des écueils qu’ils ont pu rencontrer viendra influencer leur devenir. Dans les grandes lignes: le chirurgien Connor Rhodes (Colin Donnell) a perdu son mentor, victime d’un cancer, et va être pris sous l’aile d’un autre médecin, tandis que l’infirmière April Sexton (Yaya DaCosta) a découvert qu’elle était malade de la tuberculose. Pourra-t-elle continuer à exercer?

De son côté, le dépressif Daniel Charles (Oliver Platt), qui dirige le service psychiatrie, doit composer avec le fait que sa fille va travailler dans le même établissement. Ethan Choi (Brian Tee), cet urgentiste atteint de troubles de stress post-traumatique, a été quant à lui nommé chef. Enfin, la directrice de l’hôpital Sharon Goodwin (S. Epatha Merkerson), que son mari vient de quitter, et le Dr Will Halstead (Nick Gehlfuss) pourraient bien se trouver de nouvelles amourettes… En plus de ce programme chargé, il est à noter qu’un chassé-croisé aura lieu avec Chicago Police lors du 6e épisode, et que Chicago Justice, la quatrième fiction issue de la franchise qui avait vu le jour au printemps dernier a été annulée!

Sur le même sujet
Plus d'actualité