Encore un!

Thibaut Roland quitte RTL pour rejoindre la RTBF et l'équipe des Pigeons.

11879_normal

C’est la chaîne publique qui l’annonce: le journaliste rejoint Sébastien Nollevaux dans On n’est pas des pigeons. Un choix logique puisqu’il y endossera le même rôle de chroniqueur farceur et beau gosse qu’il tenait dans De quoi j’me mêle. Le communiqué de presse précise: « Avec son petit sourire en coin, il n’a pas froid aux yeux: il est prêt à débusquer les arnaques, à donner de sa personne pour tester en live et mettre son grain de sel dans le monde infernal de la consommation« . Tant mieux pour les Pigeons, qui y gagnent une nouvelle personnalité qui a fait ses preuves. Tant pis pour RTL qui a lancé Thibaut Roland dans des émissions sportives d’abord (sur Bel et TVI), puis en talk-show.

C’est le quatrième animateur de RTL qui met les voiles cet été. Après Fanny Jandrain, qui rejoint la RTBF et VivaCité, Ingrid Franssen qu’on devrait retrouver sur une autre radio (Nostalgie?), et Daniela Prepeliuc qui va présenter la météo sur BFM TV, après plusieurs mois de remplacements. Et ce n’est certainement pas fini. L’arrivée de TF1 dans le marché publicitaire belge va faire mal aux chaînes belges, mais tout particulièrement à RTL qui ne bénéficie d’aucune dotation et doit donc préparer un sérieux plan d’austérité – et de licenciements. On comprend d’autant mieux la décision de certains animateurs de prendre les devants.

Mais pour rester leader – et bénéficiaire – la chaîne ne peut pas non plus brader ses programmes. On attend donc avec beaucoup de curiosité la grille de rentrée qui doit être annoncée mardi matin. Une chose est sûre: il y aura des nouveautés, y compris dans les productions belges. L’arrivée de la régie publicitaire de TF1 n’apporte rien aux téléspectateurs, sinon des pubs ciblées. On espère donc le meilleur pour nos chaînes face à ce rouleau compresseur qui complique encore un peu une concurrence déjà rude en Belgique. Et on compte sur des programmes imaginatifs pour donner de belles couleurs à cette saison à hauts risques.

Sur le même sujet
Plus d'actualité