Les anciens et les nouveaux

Outre la lutte pour le titre entre Vettel et Hamilton, ce Grand Prix voit aussi quelques jeunes pousses se frotter pour la 1ère fois au toboggan ardennais.

lance_stroll_belgaimage

Quatorze points, c’est-à-dire rien, séparent Vettel (Ferrari) de son poursuivant Lewis Hamilton (Mercedes). Mais, outre cette lutte en tête, les observateurs suivront surtout les prestations de deux jeunes ce week-end. Notre compatriote Stoffel Vandoorne, bien sûr, qui réussit à tirer petit à petit le meilleur sa McLaren portant bien mal née. Mais aussi le Canadien Lance Stroll, qui a une réelle chance de briller au volant de sa Williams. “De fait, Francorchamps est un tracé qui favorise les moteurs puissants, comme le nôtre”, confirme le pilote de 18 ans. Bref, ce sera dans les Ardennes ou jamais!

“L’idée sera de rester calme et concentré”, précise-t-il. “J’ai souvent obtenu de bons résultats en qualifications, mais j’ai rarement pu concrétiser le dimanche, J’ai vite réalisé qu’en F1, si on rate son coup lors de son tour rapide en qualifs, ça ne pardonne pas, car on se retrouve loin sur la grille de départ. Je vais tout faire pour que cela n’arrive pas en Belgique. Car je sais que si je prends un bon envol, je peux marquer de gros points“, conclut-il avant de se réjouir de venir limer le bitume spadois. “J’y ai déjà couru dans des catégories inférieures. Mais ce sera la première fois au volant d’une F1. Il paraît que les sensations au volant sont dingues, et que ce n’est vraiment pas un hasard si ce circuit est le favori de la plupart des pilotes du plateau. J’essaierai d’être à la hauteur!”

Plus d'actualité