France 2 teste un nouveau jeu

Avant sa diffusion en access prime time, Les cinq anneaux d’or s’offre une répétition générale à 20h50.

anneaux_f2

Cette saison télé pourrie ressemble à une longue campagne publicitaire que les chaînes classiques auraient réalisée pour les plateformes de VOD. Alors au cœur de rediffusions usées jusqu’à la trame, de sujets sans intérêt repiqués ailleurs et de fonds de tiroir en matière de fictions, les émissions inédites sont incongrues et les nouveautés quasi miraculeuses. Or cette semaine, il y en a deux. La Dream Company d’Arthur demain (voir p. 120) et Les anneaux d’or ce soir. N’y voyez pas la fin de la crise. En cette période, les téléspectateurs se font plus rares. Les échecs, si échec il y a, ont donc moins d’impact. Alors les chaînes testent, pour pouvoir ajuster l’émission ou lui choisir un créneau horaire adapté – et éviter les grosses tuiles qui coûtent un pont en pleine saison.

A priori ces Anneaux d’or devraient atteindre leur cible… Le jeu, qui mêle la culture générale à la mémoire ou la logique, s’appuie sur une mise en scène très visuelle. Le sol est un écran, qui, lors d’une question d’anatomie, représente un corps humain. En guise de réponse, le candidat doit placer son anneau à l’endroit où il situe l’organe cité. Mais plus l’émission avance, plus les anneaux sont petits, ce qui réduit la marge d’erreur. Ce soir, Olivier Minne, excellent animateur de jeux, a face à lui des candidats people: Patrice Laffont, Marie-Ange Nardi, Linda Hardy, Marine Lorphelin, Valérie Damidot, Gil Alma, Stéphane Bern et Françoise Laborde. À la rentrée, l’émission devrait fait un retour quotidien (entre 18 et 20 heures). Comme Tout le monde a son mot à dire, le jeu de mots d’après-midi glissé en catimini dans les grilles estivales, présenté par Sidonie Bonnec et… Olivier Minne.

Plus d'actualité