Bonne pâte

artus_rtbf

Artus a trouvé la bonne recette avec ce troisième one-man-show. Celui qui s’est lancé plus jeune dans la cuisine avant de bifurquer vers le spectacle a en toutefois conservé le vocabulaire. Après Al dente, qui a rencontré un joli succès en tournée il y a trois ans, c’est avec Saignant à point qu’il conquiert un public insatiable. L’ancien pensionnaire d’On n’demande qu’à en rire aime faire du sale: l’humour noir, c’est son truc. En abordant des thèmes sensibles, comme le handicap ou la pédophilie, il ose repousser, avec talent, les limites que s’était fixées la dernière génération d’humoristes.

Plus d'actualité