Les films du jour

Pour vous lecteurs, notre spécialiste cinéma a scruté les grilles et sélectionné le meilleur des films diffusés aujourd'hui.

trumanshow2_doc

Truman Show (1998) ****

De Peter Weir. Avec Jim Carrey, Ed Harris. 

Fable douce-amère sur la manipulation et le libre arbitre, doublée d’une réflexion sur le voyeurisme de plus en prononcé d’une certaine télévision, Truman Show est tout simplement l’un des meilleurs films réalisés dans les années nonante. Il marqua aussi un tournant crucial dans la carrière de l’ex-pitre Jim Carrey qui a confirmé depuis son immense talent. 


The Truman Show – La bande annonce vf par LatrishaBroyles

Sur AB3 à 20H00.

Allemagne, année zéro (1948) ****

De Roberto Rossellini. Avec Edmund Moeschke, Ingetraud Hinze. 

Rossellini suit l’itinéraire d’un gamin de 12 ans dans les décombres de Berlin après la capitulation allemande. Poursuivant, après Rome, ville ouverte, son exploration d’un monde brisé par la guerre, le pape du néoréalisme italien accorde au peuple allemand une inédite et audacieuse compassion à travers les yeux d’un enfant, victime expiatoire de la folie des hommes. Un chef-d’œuvre d’humanité. 


Allemagne, année zéro ( extrait VO sous titré… par love_marie

 

Sur ARTE à 23H20.

Gladiator (2000) ***

De Ridley Scott. Avec Russell Crowe, Joaquin Phoenix. 

Au départ de Gladiator, il y a l’ingénieuse idée de deux producteurs de faire revivre un genre quasiment disparu depuis la fin des années soixante: le péplum. L’attrait de la “nouveauté”, la puissance visuelle des combats et l’interprétation magistrale de Crowe, qui y gagna ses galons de star, et l’inquiétant Joaquin Phoenix sont les atouts incontestables de cette fresque antique. 


GLADIATOR – Bande-annonce par vodkaster

Sur CLUB RTL à 20H00.

Pelle le conquérant (1987) ***

De Bille August. Avec Max von Sydow, Pelle Hvenegaard. 

Fin 19e siècle. Lasse et son fils Pelle, 9 ans, fuient la Suède et sont engagés au Danemark par un fermier odieux. Alternant sa mise en scène de l’individu au groupe dans des paysages majestueux, Bille August compose une fresque superbe adaptée d’un chef-d’œuvre de la littérature danoise. Un film humaniste, diablement bien interprété, qui balance constamment entre la frayeur et le jubilatoire appel au voyage. Et une Palme d’or cannoise amplement méritée par le réalisateur danois en 1988. 


Pelle le conquérant par ina

Sur ARTE à 20H55.

Sur le même sujet
Plus d'actualité