Oh la la la, c’est magnifique

Dans La vie est là, l’on découvre un petit groupe d’artistes qui mettent du bonheur à l’hôpital. Émotion. 

viela3_rtbf

Ce que j’aime bien ici, c’est de voir le sourire des gens. Ces gens qui ne vivent pas, qui sont dans leur monde, quand ils viennent chanter, tu vois leur visage s’éclairer…” confie un pensionnaire de la Résidence Les Tilleuls à Saint-Gilles. Tout est là. Proposer des minutes d’art comme une respiration, comme une bouée de sauvetage dans la succession des jours gris des actes médicaux et des mauvaises nouvelles, c’est le travail des membres de l’association Le Pont des Arts. Ces hommes et femmes consacrent une bonne partie de leur temps à offrir des moments de beauté et de créativité aux personnes âgées et aux enfants malades.

Véro, Régine, Nico, Fanny, Gauvain et Inghe brassent tous les talents. L’une, guitare à la main, entonne des airs rétro au pied des lits des anciennes fans de Luis Mariano. L’autre apporte pastels et aquarelles pour dessiner de l’eau, des avions, avec des mômes en chimio. Un jongleur fait valser ses balles par-dessus les cathéters. Une danseuse fait remuer les mains d’une petite éperdue d’ennui au fond de sa chambre vide. Avec les infirmières chanteuses, ils partent apaiser des bébés prématurés. La caméra d’Isabelle Rey les filme, au plus près, dans le moindre détail de leur travail quotidien et leurs rencontres. On les entend, aussi, debriefer, mettre en commun leurs expériences et leur passion. Sous nos yeux ont lieu de petits miracles, des instants précieux, volés à la réalité. On ne les ratera pas. Et on restera sur La Trois, pour la suite, À ciel ouvert, documentaire qui découvre des enfants socialement et psychologiquement en difficulté. Dur mais aussi vrai qu’humain!

Plus d'actualité