La der de Bolt

L’événement londonien marque les adieux du légendaire athlète jamaïcain, à quelques jours de ses 31 ans.

belgaimage-122276249-full

Profitant des installations des Jeux Olympiques de 2012 et, surtout, d’un stade de 80 .000 places, Londres a enfin pu amener les mondiaux au Royaume-Uni, une première depuis la création de l’événement en 1983. Ils feront par contre office de dernier grand rendez-vous pour Usain Bolt (100 et 4 X 100), onze fois médaillé d’or depuis 2009 – un record. La Russie, toujours empêtrée dans un vaste scandale dopage institutionnalisé, n’est pas invitée, excepté une douzaine d’athlètes non concernés. Côté belge, les Borlée (sur 400), Philip Milanov (disque) et surtout Nafissatou Thiam (hauteur et heptathlon), notre jeune championne olympique, tenteront de s’illustrer dans les 47 épreuves, qui concerneront près de 2000 athlètes.

Plus d'actualité