Quelques mots d’amour

25 ans après sa disparition, TF1 rend hommage à Michel Berger 

Quelques mots d’amour

Août 1992. Un mois et demi après la sortie de l’album “Double jeu”, en duo avec son épouse France Gall, Michel Berger succombe à une crise cardiaque, après une partie de tennis dans leur propriété de Ramatuelle. Une disparition qui marque cruellement le monde de la chanson française, fortement influencée par le fils du professeur Hamburger.

Pourtant, ses débuts dans les années 60, en pleine folie yéyé, sont loin d’être prometteurs, ses premiers singles ne rencontrant pas le succès escompté. Échaudé mais pas dégoûté, Michel Berger revient à ses premières amours et devient, avec succès, le directeur artistique de Véronique Sanson, sa compagne d’alors. S’ensuivront alors ses collaborations avec Françoise Hardy, dont il relance la carrière avec Message personnel, avec France Gall, Johnny Hallyday,… Et bien entendu, son duo magique formé avec Luc Plamondon. Ensemble, ils écrivent en 1978 l’opéra rock Starmania, suivi de La légende de Jimmy en 1990. Des compositions qui n’empêcheront pas l’artiste de revenir lui-même à la chanson et de sortir onze albums, à la popularité variable.

Un vivier de tubes que ne manqueront pas de reprendre les nombreux artistes réunis ce soir sur la scène de la Seine musicale. Un hommage symphonique, orchestré par Nikos Aliagas, et auquel participera la jeune génération avec entre autres Loïc Nottet (photo), Claudio Capéo, Soprano, Slimane, les Kids United et Christophe Willem. Une prestation en terrain connu pour la Tortue: récemment en concert à la Rochelle dans le cadre des Francofolies, il a revisité à sa manière le répertoire de Michel Berger. Une déclaration d’amour à l’artiste disparu, agrémentée d’images d’archives rares et inédites.

Sur le même sujet
Plus d'actualité