Orgie éléctro sur canapé

Plug se met all-in et régale recalés et curieux au cours d’un week-end spécial Tomorrowland.

tomorrow2_rtl

Depuis 12 ans, la petite commune de Boom, près d’Anvers, est le centre du monde électro pendant un, puis deux week-ends. Avec près de 400.000 festivaliers de près de 200 nationalités présents chaque année sur le site, Tomorrowland est devenu un pèlerinage pour les fans du genre. Malgré des prix exorbitants, il ne faut que quelques dizaines de minutes pour que l’événement affiche sold out, un succès qui fait donc des milliers de déçus chaque année. Si vous ne faites pas partie des veinards qui ont obtenu leur pass par la grâce des serveurs informatiques, séchez vos larmes! Conscient de l’enjeu, Plug propose un week-end d’immersion totale au cœur de la petite sauterie.

En guise de mise en bouche, on se repasse le documentaire This Was Tomorrow du réalisateur Américain Wim Bonte tourné lors du dixième anniversaire de la grand-messe du DJing. Une introduction parfaite pour humer l’atmosphère si particulière de ce rendez-vous hautement cosmopolite. Si vous n’êtes pas encore totalement dans l’ambiance, la suite devrait faire l’affaire puisque la chaîne jeune de RTL a mis le paquet pour amener Tomorrowland dans votre salon. Jill Vandermeulen se chargera d’assurer six heures de live en direct des quatre grandes plus grandes scènes, sans oublier d’alpaguer les principaux acteurs qui livreront leur ressenti. Et la jeune animatrice hyperactive n’aura que l’embarras du choix entre DJ Snake, Benny Benassi, Armin Van Buuren ou, entre plusieurs centaines d’autres, les héros locaux Dimitri Vegas et Like Mike. Côté backstage, David Antoine et Lucile Rochelet ont pour mission de fourrer leur nez partout et vous ramener des infos croustillantes

Plus d'actualité