Ophélie Fontana: »Atteindre les quarts serait un exploit! »

Le temps de l’Euro féminin, Ophélie Fontana intègre le service des sports.

Ophélie Fontana

Pour la première fois de son histoire, notre équipe nationale féminine participe au championnat européen. Retransmis en direct par la RTBF, l’événement sera commenté en cabine par Benjamin Deceuninck et Cécile De Gernier, une ancienne joueuse, et sur le terrain par Ophélie Fontana, habituelle présentatrice du 15 minutes.

Quel est votre rôle durant la compétition? 

OPHÉLIE FONTANA – Je suis là pour accompagner le téléspectateur avant le match, pendant la mi-temps et après le coup de sifflet final. Je recueillerai les réactions des joueuses et surtout je vais faire découvrir un peu plus le football féminin. 

La compétition est une belle vitrine pour le sport féminin, encore trop peu médiatisé…

C’est clair, il n’y en a pas assez. Dans un monde idéal, il faudrait arriver à une parité avec le sport masculin. Même si par rapport à d’autres médias, la RTBF a une volonté de le mettre en avant. Ça va sans doute évoluer petit à   petit, si les résultats suivent. Il y a peut-être aussi un rapport de force avec le spectateur, qui éprouve moins d’intérêt parce qu’il a tendance à comparer. Quelque chose qu’il ne faut pas faire parce que le sport masculin et le sport féminin sont différents, ça apporte d’autres choses. 

Quelles sont les chances de  notre équipe?

Elles ne sont que 22es au classement mondial et même si elles ont beaucoup progressé ces dernières années, elles vont affronter les meilleures équipes européennes. C’est leur première participation, elles auront plus de stress. Mais  parfois ça peut être un stress positif, elles n’ont rien à perdre et vont pouvoir sortir de grands matchs et créer, pourquoi pas?, la surprise. Si elles passent le premier tour et atteignent les quarts, ce sera déjà un réel exploit. Il faut rester raisonnable.

Sur le même sujet
Plus d'actualité