Une bonne glace

Une bonne tranche de rire bien frais en plein été, avec le cinquième épisode de L’âge de glace.

mv5bmtcznzawntq1ov5bml5banbnxkftztgwotg2mdc5ote

En 2002, les studios Blue Sky sortent leur premier long métrage d’animation: L’âge de glace. Mais le public, lui, ne restera pas frileux devant cette histoire d’animaux déjantés qui l’emmène en pleine ère glaciaire! Résultat: un énorme succès et une saga qui se poursuit, quinze ans après sa création. Avec, en personnage emblématique, le tordant Scrat, croisement improbable entre un rat et un écureuil, qui provoque les pires catastrophes, obsédé par un gland qu’il poursuit inlassablement, en éternel affamé qu’il est. Une trouvaille géniale de Chris Wedge (alors vice-président de Blue Sky), en observant les petits écureuils qui passaient devant son bureau: “La façon de se déplacer, de s’arrêter et de regarder autour d’eux avant de se sauver avait vraiment quelque chose d’amusant”. Un personnage truculent qui résume à lui seul une série de films qui ne laissent personne de glace.

Sur le même sujet
Plus d'actualité