Le scientifique et le romantique

Léonard de Vinci et Michel-Ange, les maîtres ennemis de la Renaissance, jalonnent notre semaine de belles images.

maisonartisteleonard2_f5

« Ici, Léonard, tu seras libre de rêver, de penser, de travailler”. C’est ainsi que François Ier aurait accueilli le génie florentin au Clos Lucé, château du Val de Loire, proche de la demeure royale d’Amboise. Le voyage de Léonard a été rude, à dos de mule… Il fallait le vouloir, quitter Rome, Florence et l’Italie, à un âge avancé. Il le fallait parce que dans ses terres natales, une autre étoile éclipsait la sienne: le jeune Michel-Ange avait ringardisé le génie humaniste. Et voici que, ce jeudi, sur France 2, justement, Secrets d’histoire se penche sur le rival. Il ne vous reste plus qu’à regarder les deux émissions en parallèle!

Une maison, un artiste est moins ambitieux que la grande balade italienne de Secrets d’histoire. Ici, l’on se ”contentera” d’arpenter les sentiers du jardin et les couloirs de l’édifice en brique rose et tuffeau doré. Et c’est beau. C’est beau que de voir sa chambre, son jardin, sa cuisine, son quotidien et ses incroyables machines. C’est beau de réaliser que la fin de la vie de cet homme unique fut douce. Jolie émission, incitation à l’escale sur la route des vacances. Stéphane Bern, lui, utilise les lieux pour dévoiler les âmes. De son périple entre Carrare, Florence et Rome, l’on retiendra la somptuosité des palais des patriciens du XVIe. L’essentiel, toutefois, réside dans le récit des historiens, qui nous racontent un génie plus romantique qu’humaniste, un amoureux malheureux, un peintre sculpteur solitaire et introverti… ”Plus on connaît, plus on aime” a dit Vinci. La télé lui donne raison.

Secrets d’histoire: les démons de Michel-Ange. Jeudi 13 juillet à 20h55 sur France 2.

Sur le même sujet
Plus d'actualité