Le monde sauvage des supporters

En huit épisodes, une série documentaire fait le tour du monde des supporters du ballon rond.

reporters_2083624_1

“C’est à Bruges que se trouve le meilleur public du monde!”: de la bouche de Timmy Simons, notre récent quadragénaire champion de Belgique, on aurait presque voulu y croire. Hélas, selon toutes les dernières études sur la question – et de la FIFA (la Fédération internationale de football) en tête -, aucun club belge ne figure dans le top 30 planétaire.

Voilà qui valait bien à nouveau le passage d’une série documentaire sur l’importance de ce fameux douzième homme, avec une immersion chez les supporters du monde entier. Certes subjective, cette sélection reste d’actualité puisque excepté le choix atypique – mais intéressant – du FC Mazembé, cette équipe congolaise qu’a rejointe Anthony Vandenborre en début de saison, sept des huit numéros (de 52 minutes chacun) sont consacrés à des équipes détenant l’un des vingt meilleurs publics du monde, de Barcelone, qui entame le bal, au Bayern Munich en passant par Boca Juniors, Flamengo, Galatasaray et ceux des deux récents finalistes de la Ligue des Champions, la Juventus et le Real Madrid. On regrettera peut-être l’absence d’un numéro sur le Borussia Dortmund, considéré de loin, à ce petit jeu, comme le leader du genre.

Au travers de reportages intra-muros palpitants auprès de ceux qu’on surnomme aficionados, fans, socios ou torcedores, et d’interviews d’ex-joueurs comme Bixente Lizarazu, Ronaldinho, Pep Guardiola ou même Daniel Van Buyten, le trio de réalisateurs entretient à merveille la force fédératrice du sport n° 1 dans le monde. Voilà qui tombait à pic en cette fin de saison calme, et à quelques jours du début de la Coupe des Confédérations, qui se tiendra du 17 juin au 2 juillet en Russie.

Sur le même sujet
Plus d'actualité