Quels anges ont les préférences de Charlie ?

Cinéma et télévision ne cessent de s’inspirer mutuellement. Lequel s’en sort le mieux ? Les adaptations parviennent-elles à faire oublier les originaux ?

belgaimage-61827421

Phénomène de société, la série était suivie par près de 40 millions de fans. Un succès jamais égalé par ses adaptations. 

L’original : 1976

Lancé en 1976, Drôles de dames révolutionne le petit écran: désormais les héroïnes sont des femmes, jusqu’alors cantonnées aux rôles de faire-valoir. Les bases du Girl Power sont lancées, l’influence de ces trois détectives privés se fera ressentir jusque dans les salons de coiffure où le brushing de Farrah Fawcett fera fureur. Après l’arrêt définitif, en 1981,  plusieurs remakes télévisés seront proposés mais aucun ne sera à la hauteur.

Les adaptations : 2000 et 2003

Deux films, respectant le pitch initial de la série, verront le jour (Charlie et ses drôles de dames en 2000 et Charlie, les anges se déchaînent en 2003). À l’affiche: Cameron Diaz, Lucy Liu et Drew Barrymore. Toutes les trois aussi belles que les trois véritables drôles de dames. La liste des points communs s’arrête là, tant ces longs métrages se sont éloignés de l’esprit de la série, multipliant par exemple les scènes d’action avec une multitude d’effets spéciaux. Sony a récemment annoncé la mise en chantier d’un nouveau reboot. Les actrices qui reprendront le flambeau ne sont pas encore connues, mais une date de sortie a d’ores et déjà été communiquée : le 9 mai 2019 !

Sur le même sujet
Plus d'actualité