Nurse Jackie ne change pas

L’infirmière de Nurse Jackie renoue avec ses démons dans cette avant-dernière saison.

mv5botezotq5otm5nv5bml5banbnxkftztcwntkxnzkzoq

Il était la promesse d’un nouveau souffle pour la série. Recruté pour superviser les scénarios de la cinquième année de Nurse Jackie tout juste achevée la semaine passée sur La Deux (attention, si vous n’avez pas vu son final, n’allez pas plus loin!), le “showrunner” Clyde Phillips – un ancien ponte de Dexter – avait fait le choix de débarrasser Jackie Peyton (Edie Falco, Les Soprano) de ses addictions aux médocs. De quoi renouveler en profondeur une fiction sur le point de patiner. 

Las! L’infirmière héroïne du feuilleton lancé en 2009 finissait pas rechuter. On savait que cette possibilité existait, sans quoi la production perdait une partie de son âme. “Cette situation reste réaliste, assume l’interprète principale, alors interrogée sur ce revirement scénaristique. Celles et ceux qui deviennent sobres, dans la très grande majorité des cas, luttent pour le rester. Dans le cas de Jackie, c’est logique: sa préoccupation, c’est le boulot. Pas de se rendre aux réunions destinées à l’aider.” Il faudra donc s’attendre dans ces inédits en clair à la revoir renouer avec ses vieilles habitudes. Quitte une nouvelle fois pour elle à mentir à son entourage, et notamment à Frank (Adam Ferrara, Rescue Me), son petit ami rencontré il y a peu. Va-t-elle réussir à dissimuler sa rechute alors que, pour ne rien arranger, elle devra supporter la présence d’Antoinette (Julie White, Transformers), une marraine censée s’assurer justement que Jackie ne replonge pas? Malgré ce retour à la case départ, ces épisodes n’en restent pas moins accrocheurs. De bon augure alors qu’une septième salve viendra mettre un terme à ses déboires.

Sur le même sujet
Plus d'actualité