Dix plaies d’Egypte: du mystère dans ta face

Une récente découverte scientifique a ravivé la curiosité autour des dix plaies d’Égypte.

les10plaiesdegypte-8

Le Livre de l’Exode raconte le récit biblique de la libération des Hébreux, réduits en esclavage par les Égyptiens seize siècles avant J.-C. Au cœur de cette histoire épique se cache un chapitre mystérieux: les dix plaies d’Égypte. En gros, Dieu avertit Pharaon qu’il infligera à l’Égypte dix châtiments violents s’il ne libère pas le peuple hébreu. Assez entêté, Pharaon refusera, et Dieu, pas là pour rigoler, mettra sa menace à exécution. Le Nil se transforme en un torrent de sang, les cadavres de milliers de grenouilles s’y amassent et attirent insectes et maladies, les sauterelles dévastent les cultures, le pays est plongé dans les ténèbres trois jours durant, la grêle s’abat et tous les premiers-nés périssent… 

L’histoire relève du sacré et a longtemps été considérée comme un récit mythologique. Mais la découverte en 2014 d’une stèle égyptienne évoquant certaines catastrophes attribuées aux dix plaies a intrigué les spécialistes. Alors, mythe ou réalité? Le documentaire, opportunément intitulé Les dix plaies d’Égypte, tente de répondre à cette question passionnante. Mais il en fait des caisses… Les trois premières minutes rappellent déjà les sombres heures des Enquêtes impossibles de Pierre Bellemare. La musique tente un suspense ridicule, les plans jouent dix fois avec le zoom sur le même squelette et quelques acteurs dignes des séries d’AB Productions feignent la peur avec autant de conviction qu’un Mélenchoniste obligé de voter Macron. Le seul intérêt du docu réside dans les interventions, captivantes celles-là, d’archéologues, volcanologues et historiens, pas là pour faire monter la tension mais pour exprimer leur point de vue de scientifiques. Si le sujet était alléchant, ce qui touche au mystère divin semble encore et toujours bénéficier d’un traitement plus que maladroit.

Sur le même sujet
Plus d'actualité