House Of Cards: l’empire contre-attaque

Les Underwood seront prêts à tout pour garder le pouvoir dans cette cinquième saison de House Of Cards.

1345528

Cette fois ça y est. Après plus d’un an d’attente, les Underwood sont de retour, accompagnés de leurs traditionnels complots, manigances, retournements de veste, cadavres dans le placard et éventuels morts. Cette nouvelle salve s’annonce encore plus sombre que les précédentes et promet, au vu des maigres informations dévoilées par la production, un thriller haletant. Ces épisodes inédits (diffusés en marathon sur Be tv ce mercredi avant d’être rediffusés au rythme de deux par semaine, tout en étant disponibles sur Be à la demande) reprennent exactement là où nous avions laissé le couple le plus machiavélique de la télévision.

En pleine campagne présidentielle, où le duo brigue les mandats de président et vice-présidente, l’opposition atteint son apogée. Outre le candidat républicain, Frank et Claire doivent également faire face à la vindicte populaire comme ces manifestants brandissant des panneaux “Not my President” (un écho à l’actualité récente lors de l’élection de Donald Trump) et surtout gérer les conséquences de l’article publié par Tom Hammerschmidt, bien décidé à faire toute la lumière sur la mort de Zoé Barnes et à révéler les plus sombres secrets du locataire actuel de la Maison Blanche. Une menace que Frank Underwood n’a pas encore décidé d’éradiquer mais dont il tente de détourner l’attention en lançant une offensive sanglante contre un groupe terroriste. Le tout sur les conseils avisés de Claire, bien décidée à ne plus rester dans l’ombre de son époux. Les dernières images de la quatrième saison ne laissaient d’ailleurs planer aucun doute. Désormais, Claire Underwood s’adresse, elle aussi, au public, privilège réservé jusqu’alors à son époux. Assoiffée de pouvoir, aussi rusée et cynique que son mentor, restera-t-elle à ses côtés jusqu’au bout? Le suspense est entier.

Sur le même sujet
Plus d'actualité