Parcs nationaux, quand la nature fait recette

La France projette de créer un onzième parc national. Grâce au docu de Jean-Christophe Chatton, on comprend pourquoi.

parcsnationauxquandlanaturef

Qui aurait pu imaginer que des marmottes, des cerfs ou des bouquetins puissent rapporter des centaines de millions d’euros, juste en vivant tranquillement dans leur habitat naturel, en toute liberté?” Jean-Christophe Chatton (cela ne s’invente pas) démarre de ce postulat pour analyser le business qui entoure les dix parcs nationaux français. Chaque année, ils accueillent plus de neuf millions de visiteurs friands de calme et d’espaces verts. Par définition, ces parcs protègent la faune et la flore de l’Hexagone, mais ils participent aussi à la bonne santé de l’économie locale. Neuf millions de visiteurs, c’est autant de clients pour les restaurants, hôtels et commerces aux alentours.

Les parcs naturels: un investissement qui combine écologie et rentabilité? Une étude a en tout cas démontré qu’un euro dépensé dans la protection de l’environnement du Parc de Port-Cros-Porquerolles en rapportait 14 aux commerçants locaux. Mais du succès croissant des parcs naturels découlent de nouveaux enjeux. La pression touristique, notamment, devient telle que l’on pourrait imaginer un jour imposer un quota de visiteurs ou des actions pour étaler la fréquentation sur toute l’année, car il s’agit de préserver cette alliance entre profit et écologie sans tout faire foirer.

Du gardien de refuge dans les montagnes enneigées des Alpes à la famille de cueilleurs de café en Guadeloupe, en passant par le prof de plongée dans les eaux paradisiaques de Port-Cros-Porquerolles, Jean-Christophe Chatton fait le tour des parcs français et prouve, s’il en est encore besoin, la variété de leurs richesses naturelles. Il aborde également avec intelligence et retenue le conflit qui oppose “pro” et “anti” de ce qui devrait devenir le onzième parc national français, le Parc Champagne-Bourgogne.

Sur le même sujet
Plus d'actualité