Dernier été au JT pour David Pujadas

Le présentateur phare du JT de France 2 est évincé de son poste.

6956517_pujadas_1000x625

Le mercato en télé a déjà fait sa première victime… Et pas des moindres, puisqu’il s’agit de David Pujadas. Il occupait ce poste depuis 15 ans et était la dernière « star » du genre. Une décision étonnante qui n’a pas été motivée par sa direction et prendra effet dès le début de la saison prochaine. Pour autant, les raisons de ce choix semblent ne pas être aussi évidentes que l’on croit. Delphine Ernotte et Michel Field, respectivement patronne de France Télévisions et le rédacteur en chef de l’info, ont été invités à expliquer cette initiative aux équipes du JT. Pujadas n’est pas le seul à craindre pour son poste. Malgré leurs bons résultats d’audience, lui et ses équipes se savaient menacés en cette période de mercato, et n’ont pas cessé de mettre en exergue leurs bons résultats d’audiences ces dernières semaines. L’écart avec le JT de TF1 était passé en effet sous la barre stratégique des trois points avec 20,9 % contre 23,8 %, en moyenne les jours de semaine, de mars à avril.

Cela n’aura pas suffit. L’ère Macron est au changement, et ce malgré le bon accueil qui lui a été réservé par David Pujadas, notamment lors de son interview au JT de 20H. Il ne faut donc pas chercher de justification du côté d’une mésentente entre le nouveau Président et le présentateur de JT. L’explication se situerait plutôt de l’envie de Delphine Ernotte, proche de Macron, « renouveler » la grille de ses programmes. Qui dit nouveau Président, dit nouvelles têtes et féminisation. Une volonté que la patronne de France Télévisions claironne depuis le début de son mandat, on se souvient d’ailleurs de sa petite phrase choc qui exprimait qu’il y avait trop « d’hommes blancs de 50 ans » à l’écran. David Pujadas a 52 ans. Ce serait donc à Anne-Sophie Lapix que reviendrait le poste tant convoité.

La présentatrice de C à Vous sur France 5, talk-show qui rassemble environ un million de téléspectateurs chaque soir, n’a pourtant pas brillé pour ses interviews politiques lors des derniers « débriefs » de l’élection présidentielle. Questions faciles, petites bourdes, ton un peu trop décontracté. Pour autant, la journaliste de 45 ans affiche un joli CV et quelques entretiens musclés sur Canal. Notamment avec Marine Le Pen sur le plateau de Dimanche+. Elle y démonte les calculs de la Présidente du FN, qui se retrouve bouche-bée. Les confirmations devraient suivre.

Sur le même sujet
Plus d'actualité