Twin Peaks: le retour de la mère de toutes les séries

La mythique saga de David Lynch revient sur les écrans 27 ans après sa sortie. L’occasion de questionner son influence alors que son auteur prend sa retraite cinématographique.

reporters_24190368

« Twin Peaks est une série d’auteur. C’est un cas assez unique. Lynch a eu carte blanche, en tout cas à la première saison”, rappelle d’emblée Sarah Sepulchre, chargée de cours à l’Ecole de communication de l’UCL et directrice de l’ouvrage Décoder les séries télévisées. Il y avait déjà eu Alfred Hitchcock et ses 268 épisodes d’Alfred Hitchcock présente, dont certains furent réalisées par Robert Altman ou Sydney Pollack. Mais c’est Twin Peaks qui a poussé le mécanisme le plus loin, insiste Sarah Sepulchre: ”C’est rare de voir ça à ce point. Lynch, avec Mike Frost, était showrunner, scénariste, réalisateur… Plein de réalisateurs produisent ou réalisent seulement le pilote, au lancement. On a vu Scorsese en 2010 avec  Boardwalk Empire”. Autres exemples, les multiples tentatives de Steven Spielberg, de Band Of Brothers au très embarrassant Terra Nova, David Fincher avec House Of Cards, dont il réalise les deux premiers épisodes, Michael Mann avec Luck, la série hippique de HBO (de très bonne facture mais arrêtée net pour cruauté animale). 
La tendance explose toutefois ces dernières années, surtout grâce à Netflix. Cela donne de très bonnes créations: The Knock, de Steven Soderbergh, Crisis In Six Scenes de Woody Allen (Amazon Prime), Wayward Pines, qui a sorti M. Night Shyamalan du désert, le sublime Top Of The Lake de Jane Campion, Sense 8 (dont la deuxième saison vient de sortir sur Netflix et où Twin Peaks est cité au générique), où Lana et Lilly Wachowski renouent avec la créativité et leurs fans, Baz Luhrmann, avec The Get Down, lui aussi sur Netflix et grand succès critique, Judd Apatow, toujours romantique dans Love, Guillermo Del Toro et The Strain, sa série d’horreur Grand-Guignol…

Pour découvrir la suite de l’article, rendez-vous en librairie ou sur notre édition numérique, sur iPad/iPhone et Android.

Sur le même sujet
Plus d'actualité