Tokyo l’immortelle

La plus grande métropole du monde tient debout malgré les catastrophes.

169_emi_750342

Tokyo est à genoux une première fois le 1er septembre 1923, rasé par un séisme qui fait plus de 100.000 victimes. Le 10 mars 1945, les Américains forcent le Japon à capituler en incendiant le centre-ville. Encore une fois, plus de 100.000 Tokyoïtes perdent la vie. Mais le 20e siècle n’aura pas la peau de Tokyo, qui se relèvera, jusqu’à devenir la plus grande métropole au monde avec ses 36 millions d’habitants. Mieux, lorsqu’il veut entrevoir son avenir urbanistique, l’Occident pose désormais son regard sur l’avant-gardisme de la capitale japonaise. Entre cité de bois et monstre technologique, Arte propose un émouvant voyage à travers la mémoire de l’immortel Tokyo.

Sur le même sujet
Plus d'actualité