Péril Blanc: L’homme est un loup pour l’homme

Dans la collection Meurtres à..., on ajoute à la liste Péril blanc, également appelé Meurtres en Savoie.

bb552d65a187daec62d11b515e8c795a

En effet, certains épisodes comportent deux titres et ne sont pas plus mauvais à regarder pour autant. La série remporte d’ailleurs un beau succès d’audience à chaque diffusion avec une moyenne de quatre millions de téléspectateurs devant la télé. Pour la quatrième saison, on continue sur la mécanique bien huilée une ville française – une intrigue – un couple d’acteurs connus. Armelle Deutsch et Christophe Malavoy (Camping Paradis) ont été engagés pour les rôles principaux. Ils seront aidés de Guilaume Cramoisan, le beau gosse aperçu dans la saison six de la série Profilage. 

L’histoire commence évidemment avec un meurtre, en l’occurrence la découverte, en haut d’un télésiège de la station savoyarde de Méribel, d’un cadavre recouvert d’une peau de loup. Clara et son père George Kessler seront chargés d’enquêter sur ce crime crapuleux. C’est rapidement l’ébullition dans le village où les légendes les plus farfelues refont surface. Cette fiction policière est amenée sur petit écran par le réalisateur belge Alain Berliner qui avait d’ailleurs travaillé sur la série française Clara Sheller il a déjà dix ans. Comme dans chaque nouveau duo, on se souvient de l’excellente collaboration entre Richard Bohringer et Amira Casar dans Meurtres à Bastia, le malaise doit être palpable et les tensions familiales assez fortes pour garder notre attention durant 90 minutes. Encore une fois, le pari est gagné. Des secrets bien ficelés porteront l’histoire soutenue par un jeu tout à fait satisfaisant de la part des comédiens.

Sur le même sujet
Plus d'actualité