Cannabis, quelle bonne politique?

Récemment à Paris, les défenseurs du cannabis marchaient en rue. Un œil sur la planète revient sur cet épineux débat.

belgaimage-cannabis

Six ans après avoir déjà consacré un numéro au cannabis, l’émission d’actualité “tout en image” revient sur la fameuse question de sa dépénalisation. Qui, il y a quelques jours à peine en France, a été à l’origine d’une grande marche dans les rues de Paris: des jeunes, mais également des personnes malades, qui manifestaient pour un usage à des fins thérapeutiques.

Si, chez nos voisins et même en Belgique, la question divise encore largement, les pays européens à avoir entamé un cheminement vers une décriminalisation sont de plus en plus nombreux: l’Allemagne, l’Espagne, l’Italie ou la Suisse. À l’instar d’ailleurs de certains États américains, comme la Californie ou le Colorado. Pareil au Canada, où cette décision est déjà considérée comme un succès, notamment face à la lutte contre la mafia. Et depuis peu, en Uruguay, on la retrouve même en pharmacie! Un phénomène mondial compréhensible, pour une drogue qui, pour rappel, n’est pas meurtrière et pour laquelle l’overdose reste impossible, loin des ravages causés par l’alcool ou le tabac. Quelque peu déçus par l’ancien président François Hollande, qui avait promis de faire avancer le débat en 2012, les militants français espèrent en tout cas voir les choses sérieusement évoluer.

Pour rappel, chez nous, la réglementation de l’usage du cannabis par des majeurs partage nos partis. Le parti socialiste francophone, ainsi qu’Écolo, tablait encore il y a peu sur une vente contrôlée, alors que la N-VA et le MR, opposés à la moindre idée de légalisation, mènent une politique assez répressive. Bref, une enquête qui tombe à pic!  

Sur le même sujet
Plus d'actualité