Tolkien: le père de tous les geeks

La vie du plus tranquille des hommes, qui a fondé une mythologie pour échapper au désarroi que lui inspirait le monde moderne.

reporters_12526913

Début des années 30, un bel après-midi d’été. Alors qu’il lui reste une énorme pile de copies d’examens à corriger, un mot traverse l’esprit du professeur Tolkien:“Hobbit”. Lassé, il se réjouit d’apercevoir une feuille blanche et y couche ces deux syllabes, d’où va bientôt éclore l’un des plus célèbres univers culturels de son époque. 

Enfant, J.R.R. Tolkien puise son amour pour la nature et développe son imagination dans les bois qui entourent sa demeure de Sarehole, coin bucolique du centre de l’Angleterre dont il s’inspirera pour concevoir le Comté des Hobbits. Si un déménagement vers    Birmingham, ville industrielle, lui fait perdre le contact avec la verdure, il y découvre les langages mystérieux du Pays de Galles, quelques kilomètres plus à l’ouest. Un tournant car pour le futur professeur de vieil anglais, la langue est au cœur de tout. C’est son exutoire à un monde qu’il ne comprend plus. Chez Tolkien, le langage constitue toujours l’origine des récits et mythologies de ceux qui en auraient usé. 

Si Simon Backès oublie de conclure certains chapitres de son analyse et semble parfois se perdre dans l’immensité de l’univers tolkienien, l’intérêt de son documentaire réside dans le rapport obsessionnel qu’entretient Tolkien avec sa mythologie. Une bête monstrueuse qu’il ne parviendra jamais à achever, mourant avant la publication de l’œuvre à laquelle il a consacré sa vie, Le Silmarillion, véritable bible de la Terre du Milieu. 

Le film permet aussi de mesurer les multiples influences des œuvres de Tolkien. Notamment sur la fantasy. S’il ne l’a pas inventée, Tolkien a largement participé à démocratiser le genre, ce qui en fait peut-être le geek le plus respecté de l’histoire. Dommage qu’il n’ait pas pu vivre l’avènement du courant et connaître les fameuses soirées pizza-coca-Donjons et Dragons à la Stranger Things. 

Sur le même sujet
Plus d'actualité