Promenons-nous dans les bois

Le jardin extraordinaire nous offre un reportage exceptionnel sur un animal fascinant, souvent mal jugé par le passé.

reporters_23707464

À l’automne dernier, plusieurs chasseurs ont aperçu un animal identifié comme un loup dans la province de Luxembourg. Une fois l’observation vérifiée, les chercheurs ont admis que le dernier événement de ce type n’avait plus eu lieu depuis 118 ans en Belgique. Un siècle après son éradication de nos contrées, canis lupus serait de retour… en Europe occidentale en tout cas, où l’espèce est de nouveau en expansion depuis une cinquantaine d’années, car il n’y a présentement aucune preuve de leur installation dans le plat pays. 
Pour en avoir le cœur net, Tanguy Dumortier est donc parti à la recherche de ce prédateur fascinant dans les forêts wallonnes et dans la montagne vosgienne. Accompagnée par Anthony Kohler, l’expert au Parc animalier du domaine des grottes de Han, toute l’équipe de télévision a pu pénétrer dans l’enclos d’une meute de loup. Les caméras abandonnées à l’intérieur du terrain à la nuit tombée attiseront la curiosité des maîtres des lieux mais révéleront aussi leur crainte des hommes à la levée du jour. De l’autre côté de la frontière, dans les Vosges, la présence d’une meute de loups a été établie avec certitude. Ni une, ni deux, Tanguy Dumortier revêt son costume de Chaperon Rouge et brave, accompagné de son guide, les paysages enneigés dans l’espoir de rencontrer enfin la bête mystérieuse. À travers des images saisissantes, ce document entièrement produit et réalisé par l’équipe du Jardin extraordinaire rend compte de l’histoire et de l’avenir – espérons-le meilleur – du grand (pas si) méchant loup. 

Sur le même sujet
Plus d'actualité