Arnaud Ducret: comique de mimiques

En février, Arnaud Ducret et ses amis vous font plaisir clôturait deux ans de tournée sur la scène du Grand Rex.

arnaudducretsesamisvousfontp

Pour une fois, le comédien y partageait son univers avec des invités inattendus: Didier Bourdon, Pascal Légitimus, PEF, Anthony Kavanagh, Matt Pokora et même Alix Poisson, sa complice de Parents mode d’emploi. Pourtant, toutes ces guest stars apparaissaient anecdotiques face à l’énergie comique du maître de cérémonie! Même les Inconnus peinent à le suivre, Arnaud. Il vanne, il bouge, il débite ses sketches comme une mitraillette, il change de personnalité plus vite que son ombre… Et il propose un humour à la fois contemporain et classique, en alternant les passages – obligés – en stand-up et le défilé d’antihéros hauts en couleur, croqués au fiel, incarnés jusqu’aux orteils. 

Sa marque de fabrique est pourtant l’aspect du one-man-show qui fait mouche mais qui fâche aussi. L’acteur campe en effet une série d’énergumènes: le célèbre Jean-Jacques Pitou alias Maître Li, le prof de karaté musclé bineuroné, Luc, le fumeur opéré du larynx qui veut se lancer dans la chanson pour faire un tabac, une allumeuse allumée, un prod de danse précieux et dingue… Bref, un cortège de gens à part. Mais qui n’échappent pas aux clichés ni à une certaine gauloiserie assumée, décalée mais bien réelle (se toucher les burnes en 2017 pour faire marrer, on en est encore là, vraiment?). En fait, au fil des minutes, on réalise qu’on espérait mieux. On aurait voulu que l’acteur phénomène de ces dernières années, succès télé, succès ciné, futur Lontarin dans Gaston Lagaffe, le film (aïe), profite de son aura pour renouveler le genre. Raté. Néanmoins, mission accomplie, Arnaud Ducret nous fait plaisir. On a ri. Et oublié aussi vite.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité