À hauts Q.I., grandes responsabilités…

La bande de Scorpion revient dans une troisième saison d’enquêtes pour génies entrecoupées de romances…

scorpion1_rtl

Qu’arrive-t-il si quatre personnalités asociales dotées de Q.I. hors normes se joignent à un agent de la sécurité de l’État américain et à une ancienne serveuse “qui comprend le reste du monde” (non pas qu’elle soit idiote, hein, mais quand même pas trop maligne)? Ils sauvent le monde chaque semaine, pardi!

Vous l’aurez compris, le pitch pas très en nuance – et inspiré d’une histoire vraie – de Scorpion n’est pas le plus convaincant de ces dernières années. Il n’empêche, la série se maintient dans les audiences depuis trois ans. Et est également plébiscitée par un public international. La preuve? RTL-TVI se dépêche de diffuser la troisième saison de la fiction, encore en cours aux USA. Il faut admettre qu’entre le fait de proposer des enquêtes unitaires (il est donc aisé de prendre la série en cours de route) et de s’intéresser à des personnages attachants, le programme offre des moments sans prise de tête. Si l’on ne cherche pas à comprendre chaque rouage de l’intrigue – ils sont parfois basés sur des concepts scientifiques parfois discutables -, il s’entend. Autre argument, souvent déterminant: les héros sont romantiquement liés. Ce qui ajoute de l’humanité à l’ensemble.

C’est d’ailleurs sur ces romances – pas franchement au beau fixe – que reprend Scorpion. Walter et Toby pansent leurs plaies. Le premier doit supporter de voir Paige en couple avec un autre alors que le second vient d’essuyer un refus à sa demande en mariage (Happy a déjà un époux, semble-t-il). Bref, l’équipe n’a pas forcément le cœur à travailler. Mais les enquêtes ne manquent pas… Elles se poursuivront d’ailleurs encore au moins une année supplémentaire puisque CBS, qui diffuse le feuilleton aux USA, a déjà commandé une quatrième saison. Largement le temps pour nos héros d’obtenir leur happy ending.

Sur le même sujet
Plus d'actualité