Trois hommes pour un titre

Le championnat de motocyclisme débute ce dimanche sur le circuit de Doha, au Qatar.

belgaimage-109599825-full

Sur l’affiche vantant le premier grand prix de la saison, le seul à se dérouler de nuit, trois stars du MotoGp, la catégorie reine: Marc Marquez, Andrea Dovizioso et Valentino Rossi. Sauf qu’il aurait été mieux avisé d’attendre la fin des essais hivernaux avant de parier sur ces trois pilotes, tant les cartes semblent redistribuées. Cette saison risque bel et bien d’être placée sous le signe de la surprise et pourrait bien voir tomber le record de 2016, où huit pilotes différents s’étaient imposés au cours des 18 courses.

La lutte pour le titre final s’annonce épique. Chez Honda, même si Dani Pedrosa avoue qu’il a “repris confiance”, l’attention restera focalisée sur Marc Marquez, champion du monde en titre et candidat sérieux à sa propre succession. Mais la bataille sera âpre. L’Espagnol devra notamment se défaire de son compatriote, Maverick Vinales. Nouveau locataire du box Yamaha, ce dernier n’a cessé d’impressionner lors des tests d’entre-saisons où il a battu à plates coutures son coéquipier, Valentino Rossi. De son côté, l’Italien semble à la dérive et avoue ”ne pas comprendre à 100% comment faire pour exploiter cette moto à son maximum”. Des déclarations inquiétantes mais qui ne perturbent pas outre mesure les fanas du Doctor. Véritable bête de course, la star des paddocks devrait rapidement être en mesure de jouer la victoire. Ce qui ne sera probablement pas le cas des pilotes Ducati, Andrea Dovisiozo et Jorge Lorenzo…

Dans les catégories inférieures, on restera attentifs aux résultats des deux Belges présents. En moto 2, et malgré des résultats plus que mitigés l’an dernier, Xavier Siméon a signé un contrat d’un an chez TASCA. Une belle opportunité pour le natif d’Etterbeek mais qui s’apparente également à une dernière chance. Avec la machine performante qu’il aura entre les mains, le protégé de Didier de Radiguez se doit d’être à la hauteur, sous peine de voir sa carrière se terminer plus tôt que prévu. Confiant, Xavier Siméon déclarait dernièrement: ”Je vais travailler dur pour revenir à mon meilleur niveau pour pouvoir me battre à nouveau pour les podiums.” Une motivation semblable à celle de notre autre compatriote, Livio Loi, présent lui en Moto3. Désormais pilote chez Léopard, l’équipe championne du monde en 2015, le jeune espoir affichait ”beaucoup d’ambition pour cette nouvelle saison” lors des essais hivernaux. Qui tiendra son rang ? Qui bousculera l’ordre établi ? La Belgique tient-elle enfin un nouveau champion ? Début de réponse ce dimanche dans la nuit qatarie.

Sur le même sujet
Plus d'actualité