C’est l’histoire d’un mec

endfoirs_tf1

Voilà trois décennies que Coluche a passé la main, pourtant, l’esprit de cette entreprise originale perdure bel et bien. Sous la houlette du capitaine Goldman (sauf pour la dernière édition), l’équipe d’une trentaine d’artistes persiste chaque année dans son engagement envers les Restos du cœur. Dans ce premier reportage, les habitués de la troupe se souviennent des débuts de cette manifestation spectaculaire du milieu artistique jusqu’à l’énorme machine qui fait aujourd’hui salle comble. En huit chapitres représentant les huit lettres du mot “Enfoirés”, l’exercice de mémoire est de mise, entre nostalgie et perplexité qu’un tel déploiement doive encore exister.

Sur le même sujet
Plus d'actualité