Les vétérans du hip-hop font la révolution

alcaline-iam

Un quart de siècle après ses débuts et vingt ans après la parution de l’incontournable “L’école du micro d’argent”, la formation marseillaise IAM remonte aux barricades. Invités d’Alcaline, les vétérans du hip-hop hexagonal montrent lors de ce concert privé capté début février à Paris qu’ils ont gardé leurs bonnes habitudes: l’accent phocéen, la force de la poésie urbaine, le sens des mots, l’approche quasi journalistique du propos et des influences musicales qui dépassent les codes du rap conventionnel. Annoncé pour le 3 mars, le huitième album de IAM s’intitule ”Rêvolution”. Oui, avec un accent circonflexe pour rappeler leur désir d’y croire encore. “Une déclaration d’amour à la musique, annoncent-ils, une main tendue à tous ceux qui ne veulent pas se contenter de respirer et n’acceptent pas que le chaos va gagner.” On en reparle très vite.

Sur le même sujet
Plus d'actualité