Un nouveau chapitre

L’année 2016 aura marqué un tournant dans l’histoire de Cuba.

cuba_rtbf

La jeune république communiste a dit adieu à sa figure la plus emblématique, Fidel Castro. Avant de lâcher sa dernière bouffée de havane, le Líder Máximo a pu voir son île entrer dans une nouvelle ère. Minée par un embargo qui aura duré 54 ans et coûté près de 120 milliards de dollars à son économie, Cuba s’ouvre au monde et a accueilli, pour la première fois depuis 82 ans, un président américain sur son sol. Le pays se prépare maintenant à voir affluer les touristes et devient la coqueluche des voyagistes attirés par cette nouvelle destination tendance qui a gardé, par la force des choses, un caractère authentique. Réussir le passage à la modernité sans dénaturer l’héritage du passé, voilà le défi auquel les Cubains font désormais face. Au printemps dernier, Carmen Castillo est allée leur demander comment ceux qui vont le bâtir envisagent leur avenir.

Sur le même sujet
Plus d'actualité