La danseuse qui charma Hollywood

Une vie de légende

lesliecaronfrancaiseaholly-5

Leslie Caron a virevolté dans les bras de Gene Kelly et de Fred Astaire. Et joué avec Cary Grant, Henry Fonda, Orson Welles et Warren Beatty, son amant pendant deux ans. Rien ne lassait présager que cette jeune Française, simple petite ballerine, allait charmer tout Hollywood. Gene Kelly la découvre à Paris et l’impose comme partenaire dans Un Américain à Paris. Leslie enchaîne les films mais s’adapte mal à sa vie d’actrice “sous contrat” dans le Hollywood des tout-puissants studios. Alors qu’elle triomphe dans Gigi en 1958, la star rompt avec la MGM et s’installe en Angleterre avec son mari, Peter Hall, metteur en scène de théâtre. “J’étais beaucoup trop curieuse pour ce que Hollywood avait à offrir”, dit-elle. L’actrice partagera ensuite sa carrière entre l’Angleterre et les États-Unis. Et n’arrivera jamais à son grand regret à se faire une place dans le cinéma français. Trop estampillée “américaine”, sans doute…

Sur le même sujet
Plus d'actualité