Faux départ

L’heure de la retraite n’a pas encore tout à fait sonné pour les héros du feuilleton policier.

bones_doc

Les producteurs pensaient en avoir fini avec leur série au moment de sa dixième saison. Raison pour laquelle dans les derniers instants de cette salve, l’anthropologue Temperance Brennan (Emily Deschanel) et l’agent Seeley Both (David Boreanaz) – désormais mari et femme – faisaient le choix de lâcher leurs jobs pour aller voir si l’herbe était plus verte ailleurs. Mais, surprise: la chaîne américaine Fox décidait in extremis de renouveler Bones pour une onzième année, obligeant le tout nouveau scénariste en chef, Michael Peterson, à détricoter ce final que son prédécesseur avait refourgué aux téléspectateurs. “Le thème de cette fournée sera qu’on ne peut pas échapper à son destin”, s’enthousiasme-t-il en relevant les manches, alors qu’il lui faut insuffler une nouvelle énergie à une production usée jusqu’à la corde. Il n’en faut pas plus pour comprendre que, bien évidemment, les deux héros rentreront dans le rang en réintégrant l’équipe du Jeffersonian, l’institut qu’ils avaient précédemment quitté. Ce come-back est d’ailleurs au cœur des deux premiers chapitres proposés ce soir.

Si ces vingt-deux épisodes se veulent un retour aux sources de ce qui a fait le succès du feuilleton depuis plus de dix ans, à savoir ses enquêtes, ses aficionados auront tout de même le droit à quelques surprises. À commencer par la présence de Kim Raver. L’actrice vue dans New York 911 et 24 heures chrono interprétera le rôle d’un agent du FBI. Autre séquence incontournable, le chassé-croisé (”cross-over”) entre la fiction et Sleepy Hollow, une série fantastico-policière inédite chez nous. Autant dire que la rencontre inattendue entre ces deux univers a de quoi surprendre. Côté actu, le douzième round de Bones, actuellement en diffusion aux États-Unis, sera quant à lui son chant du cygne. Promis, juré!

Sur le même sujet
Plus d'actualité