Quand la famine guette

Les affamés du Nouveau Monde

famineajamestown-les_preview

Début du 17e siècle. Les premiers colons anglais débarquent au Nouveau Monde, plus précisément dans ce qui est aujourd’hui la Virginie. Les débuts furent laborieux, notamment en ce qui concerne la nourriture. La zone est marécageuse et les colons présents ne sont pas de grands agriculteurs, dépendant du commerce avec les tribus indiennes et des arrivages par bateau. Durant l’hiver 1609, une famine éclate, bien aiguisée, selon les historiens, par des relations dégradées avec les Indiens. Arte retrace ce soir un des moments fondateurs de la colonisation des États-Unis et explique comment des découvertes archéologiques récentes prouvent que pour survivre, certains ont opté pour le cannibalisme.

Sur le même sujet
Plus d'actualité