Perroquets en danger

À quatre pattes pour les animaux

belgaimage-81432051-full

La nouvelle date de 1998, mais elle est toujours d’actualité: à l’époque, le Guatemala écoulait déjà ses aras, perroquets magnifiques, à 100 dollars localement, avant que leur revente n’en atteigne les 7.000 aux États-Unis. Ce commerce s’effectuait dans un contexte où de nombreuses espèces de la forêt tropicale étaient menacées de disparition. Aujourd’hui, l’ara de Buffon n’existe plus à l’état sauvage. Face à cette situation, l’organisation Arcas a ouvert un hôpital au beau milieu de la jungle. Objectif: accueillir des animaux qui ont échappé au trafic illégal. On accompagne Alejandro Morales, vétérinaire, et sa compagne Anne Bryant, zoologue, alors qu’ils se préparent à relâcher des atèles dans la nature et étendent leur programme de préservation des aras.  

Sur le même sujet
Plus d'actualité