Au tour des fleuristes

Les concours squattent toujours un peu plus les chaînes. Après les coiffeurs, les fleuristes composent des bouquets et les comparent sur TF1.

cestlebouquet_4

Boulangers, pâtissiers, hôtes, gérants de camping, agents immobiliers, mariées, coiffeurs, peintres, etc. Toutes chaînes françaises confondues, les concours occupent l’antenne avec plus ou moins de succès. France 2 se donne une caution artistique et culturelle, mais exploite la même recette et perd (À vos pinceaux, relégué sur France 4). Les nouveaux venus sur cette longue liste d’émissions concours semi-professionnels: les fleuristes!

Chaîne en tête des déclinaisons du genre, TF1 sort sa nouvelle botte avec C’est le bouquet!, produit par Shine France. Ici, onze fleuristes, sélectionnés dans toute la France, s’affrontent lors d’épreuves et défis, tels que la création d’une composition pour un mariage, sous le regard d’un jury. Gilles Pavan, déjà juré du concours du Meilleur ouvrier de France, et Djordje Varda, créateur floral du Ritz, forment l’expertise et la sanction. Des candidats venus de tous horizons, promet-on. Leurs seuls points communs: une passion pour les fleurs et l’ambition sans moyen de devenir leur propre patron. Le ”meilleur fleuriste” du concours pourra la réaliser, en remportant vingt-cinq mille euros.

Pour animer cette adaptation d’un programme néerlandais, Born To Bloom, TF1 a rappelé Elsa Fayer, quelque peu mise au placard depuis la déprogrammation de Carré Viiip (2011). Pas certain qu’elle soit le porte-bonheur d’une émission que la chaîne a gardée des mois dans ses cartons. En effet, TF1 aurait été échaudée par l’échec de son concours de coiffeurs, Hair. La chaîne aurait raison de se méfier. Reste à découvrir si le pouvoir des fleurs est plus fédérateur qu’une coupe de cheveux et un tableau de peinture.

Sur le même sujet
Plus d'actualité