Jack Bauer is back

L’inusable agent Jack Bauer s’offre un tour d’honneur. Même si 24 n’a pas dit son dernier mot…

mv5bmtq4mjqznzq2nl5bml5banbnxkftztgwoti1njuxmje

On l’avait quitté il y a sept ans, alors qu’il tentait de préserver la signature d’un accord de paix à New York. On retrouve aujourd’hui Jack Bauer (Kiefer Sutherland) à Londres. Incorrigible, il va une nouvelle fois chercher à protéger le Président des USA (William Devane), alors que celui-ci doit rencontrer le Premier ministre britannique (Stephen Fry). Manque de bol, Jack fait l’objet d’une traque par l’agent Kate Morgan (Yvonne Strahovski, Chuck) et va recroiser Audrey (Kim Raver), l’une de ses dulcinées, qui se trouve être la fille du président. Sauf que celle-ci est désormais au bras de Mark (Tate Donovan), le chef de cabinet de la Maison-Blanche. Bien sûr, l’incontournable spécialiste en informatique Chloé (Mary Lynn Rajskub) est de la partie, aussi. Concentré en seulement 12 épisodes (en lieu et place des traditionnels 24 chapitres), ce round parvient avec brio à rester fidèle à son concept qui veut que l’action se déroule en temps réel, et, encore une fois, prenant de bout en bout.

Legacy 

Proposés en 2014 aux États-Unis, et diffusés dans la foulée sur Be tv, ces inédits en clair débarquent enfin sur RTL-TVI. Mais de l’eau a coulé sous les ponts depuis la première diffusion de ce qu’on peut sans doute considérer être l’ultime salve de la version originale de 24 heures chrono. Depuis, Kiefer Sutherland a décidé de passer de l’autre côté du miroir en interprétant à son tour un président des États-Unis dans le surprenant Designated Survivor (Netflix). En parallèle, les producteurs de 24 ont mis en chantier Legacy (”héritage”). Une resucée de leur succès avec un héros flambant neuf (joué par Corey Hawkins, vu dans The Walking Dead), et dont la programmation événementielle – une unique fournée est prévue pour l’instant – est attendue le mois prochain outre-Atlantique. Vivement !

Sur le même sujet
Plus d'actualité